Indochine au Pérou

Intro

Indo à Lima

Le Pérou

Subversif

Résumé

Revue de presse

Divers

Accueil

Contactez-moi

MP3

Forum / Chat

Récits de voyage

Livre d'or

 

Les fans d'Indochine s'agitent à l'aéroport

Après un épuisant voyage d'environ 16h qui les amenaient de Paris, avec plus de deux tonnes d'équipement et accompagnés par 20 techniciens , les quatre membres du populaire groupe français Indochine arrivèrent finalement hier. Ils manifestèrent leur joie de venir pour la première fois en Amérique Latine.

" Nous connaissions un peu le Pérou, mais nous n'aurions jamais imaginé que notre musique y soit aussi connue ", affirma Dominique Nicolas dans un anglais presque parfait. Celui-ci a pu s'exprimer quelques trop courtes secondes, à causes des strictes mesures de sécurité qui entouraient le groupe.

" Les gens d'Amérique du Sud ont une sensibilité particulière face aux manifestations musicales, et c'est peut-être pour ça que les chanson d'Indochine se sont popularisées au Pérou, malgré la barrière de la langue ", ajouta-t-il.

ILS ARRIVERENT AVEC DEUX HEURES DE RETARD

Le vol Air France qui a amené les rockeurs français au Pérou aurait dû arriver à huit heures du matin. L'excitation augmenta au fur et à mesure que l'avion n'atterrissait pas à l'heure indiquée.

Les fans du groupe ont commencé à se poster à la sortie des vols internationaux avec posters et pancartes, et beaucoup d'entre eux portaient des polos noirs à l'effigie du groupe.

Le personnel de la Garde Civile, chargé de la protection, surveillait en compagnie de chiens policiers afin de prévenir un éventuel débordement de foule. Finalement, les hauts-parleurs annoncèrent l'arrivée pour 10h30 du matin.

C'est à ce moment qu'un lamentable incident se produisit, à cause du représentant d'Indochine arrivé depuis une semaine pour les préparatifs. D'un ton sévère et presque insolent il refusa aux fans et journalistes présents toutes possibilité de s'approcher des rockeurs gaulois, créant de cette manière une confusion plus grande encore, qui augmentait au fur et à mesure que le temps passait.

Juan Alberto Padilla, 26 avril 1988, Ojo. Hélas, l'article est incomplet

Découvrir le Pérou

Un peu d'histoire...

Histoire contemporaine

Quelques chiffres

Les liens Pérou

en espagnol

Le coin des fans


Qui sont les fans péruviens ?

Actualité indo-péruvienne

Correspondance

Collection

Fan-Club péruvien

Liens indo